Archives pour la catégorie LoRa

Le réseau The Things Networks

The Things Network est un réseau communautaire fonctionnant avec la technologie LoRa conforme au standard LoRaWAN. Cette technologie permet à des objets de transmettre de petits volumes d’informations en consommant très peu d’énergie.
La communauté déploie des passerelles connectées au réseau Internet. Les passerelles sont utilisables par tout le monde, permettant à vos objets de continuer à émettre des données vers vos applications, même s’ils sont à des milliers de kilomètres de chez vous, en utilisant les passerelles à proximité. De la même façon, vos passerelles sont susceptibles de recevoir des données d’objets ne vous appartenant pas. Votre passerelle transmet les informations vers l’infrastructure centrale sur réseau qui se charge de les acheminer vers les applications les utilisant.
Plus le nombre de passerelles déployées est grand meilleur est la couverture. Aujourd’hui les Pays-Bas ont plusieurs zones à forte densités permettant un déploiement efficace d’applications. D’autres réseaux sont en cours de déploiement par des opérateurs reconnus, tel Orange, KPN et d’autres dans différents pays. L’utilisation de ces réseaux est soumise à abonnement payant, avec des garanties associées, qui peuvent ne pas être nécessaire dans le cadre de votre usage. The Things Network vous permet de profiter d’un service similaire à coût nul.
The Things Network développe une passerelle économique pour supporter le déploiement communautaire du réseau, mais il est possible d’utiliser des passerelles d’autres fabricants sur ce même réseau. Des fabricants d’infrastructures, tel Kerlink, fournissent ce genre d’appareils, mais a des coûts prohibitif pour des hobbyistes. En attendant la disponibilité de la passerelle The Things Network, il est possible d’en construire une avec du matériel aujourd’hui disponible en restant dans un coût d’acquisition raisonnable compris entre 200€ et 300€.
Cela fera l’objet d’un prochain billet.

Multiplication des réseaux pour objets connectés

On assiste, ces temps-ci à une explosion de l’offre de réseaux à destination des objets connectés. Cette multitude d’offre est rendue possible par l’utilisation de bandes de fréquences non soumise à licence. Cela permet à tout un chacun d’ouvrir son réseau et de le proposer.

En France, Un réseau est déjà déployé, il s’agit du réseau SigFox, et trois réseaux d’accès public sont déjà annoncés. Il y a eu d’abord Bouygues Telecom, qui a annoncé le déploiement d’un réseau national pour l’année prochaine, Orange a rapidement suivi et cette semaine, Qowisio a également lancé son réseau et Archos a annoncé sa volonté de déployer un réseau collaboratif en fournissant des passerelles qui seront connecté à Internet pour transmettre les informations du terrain.

Tous ces réseaux opèrent sur la bande des 868 Mhz, qui est libre de droit, en utilisant pour les trois derniers la technologie LoRa. En parallèle à ces réseaux public, il est probable que plusieurs entreprises trouveront justifié le déploiement de leur propre réseau, en s’appuyant sur des solutions similaires.

La bande des 868 Mhz va-t-elle se retrouver saturé, un peu comme la bande des 433 Mhz, où l’on trouve beaucoup de capteurs de température, de télécommandes et autres objets grand public ?

Les objets connectés sur ces bandes de fréquences n’ont pas d’autorisations particulières à recevoir pour être utilisés en dehors de certification CE, ETSI classiques qui n’assurent que les signaux émis restent dans les limites.

Il est probable que les opérateurs télécoms, afin d’assurer un minimum de qualité de service vont regarder à utiliser des bandes de fréquences soumises à licence. Ce faisant, ils maitrisent le déploiement et le niveau de bruit sur l’ensemble du territoire qu’ils couvrent. Ce faisant, ils auront un droit de regard sur les objets se connectant sur leurs réseaux.

Cette évolution est ‘simple’ à implémenter, seule la partie RF/antenne sera à modifier par rapport aux produits déjà existant, la partie bande de base/pile logicielle restant la même.